Après un vrai petit déjeuner de touriste en Irlande, gras et roboratif à souhait avec du pain frit et du potato bread dedans (pas exactement mes meilleurs souvenirs gustatifs de ces vacances !), nous  partons très rapidement vers la chaussée des géants. Un réveil un peu trop matinal et une session google à mon actif (mais comment faisait-on AVANT internet ...), nous allons nous garer au parking du petit train à vapeur, un peu en contrebas du Visitor's center. Parking des plus légaux, à 6€ la journée et sans la tentation d'entrer dans le centre ! Très bon plan que l'on vous recommande à 200% ! Nous passons le long du centre, sur la bande d'herbe qui longe le toit pour rejoindre le sentier en direction de Dunseverick, en surplomb de la mer. L'autre version, plus courte, pour rejoindre la chaussée, est de passer par la route, mais on opte avec plasir pour la tranquillité, et le chemin offre un beau panorama sur la mer et sur le site de la chaussée des géants. 

Chaussee (65)

Une fois sur place soit 30mn de marche plus tard, on profite pendant un bon moment du simple fait d'être là, dans cette nature incroyable, bonus, sous un soleil radieux. On escalade les pierres, on regarde la mer. On se dit qu'on a beaucoup de chance. Quand la foule se densifie (vers 11.30/12.00), on reprend le sentier "rouge", à mi-hauteur de la falaise, qui passe le long de grandes orgues mais qui s'arrête très rapidement pour cause d'érosion de la roche... Une fois le bout atteint, on repart donc sur notre sentier jaune de départ, tout en haut de la falaise. Les criques que l'on découvre sont toutes plus belles les unes que les autres et regorgent de surprises : tuyaux de basalte, rochers déchiqetés, oiseaux en pagaille... le plus dur sera de rebrousser chemin et de ne pas enfiler les kilomètres !

Chaussee (28)

Chaussee (39)

Chaussee (54)

 

Chaussee (88)

Chaussee (103)

Chaussee (105)

Chaussee (109)

Chaussee (121)

Chaussee (127)

Chaussee (136)

Chaussee (145)

Nous avions pensé visiter ensuite Dunluce Castle, un chateau en ruine en surplomb de la mer "plus carte postale de l'Irlande tu fais pas". On y va et on se dit que sans sous titre, la visite risque de n'avoir aucun intérêt. Or, on n'a pas très envie d'attendre la visite guidée, qui dure une heure et qui va nous mettre hors timing. On pique nique donc au pied du chateau après une petite balade sous le chateau plutôt rigolote, et on reprend la route vers notre prochain lieu de villégiature : Fanad head, tout au bout du Donegal. 

Dunluce (1)

Dunluce (6)

Pour nous y rendre, il faut passer par Derry (que nous ne prendrons donc pas le temps de visiter, juste un stop au tesco du coin pour un ravitaillement de 3 jours,ce qui en soi vaut aussi le voyage !) et nous nous arrêtons au fort préhistorique de Grianan d'Ailaech. Typique des forts préhistoriques circulaires que l'on croise en Irlande. Celui ci est pétri de mythologie celtique mais sans la lecture du centre d'interprétation - fermé : il est 17.30 aussi, on est des foufous nous !- on apprécie surtout la vue qui est magnifique, les enfants grimpent sur les murs et on admire la struture tout en se perdant en conjonctures sur la fonction de le chose ...

Grienan (5)

 

Après cette dernière étape on file enfin vers le Donegal. Les routes deviennent plus étroites. Le paysage, à la fois plus rugueux et maritile. Le GPS est tellement perdu qu'il nous annonce 1h15 pour faire 30km ! Après s'être enfoncés entre des lacs et langues de mer, on arrive au phare de Fanad Head, où l'on va passer 2 nuits. Dans le phare ! Si ! On est au bout du monde, la mer et les îles pour vis à vis, et vue sur les montagnes et les plages de sable côté terre. C'est un petit peu magique tout de même. L'intérieur est parfaitement aménagé, c'est joli et confortable. 2 jours, c'est certain : ce sera bien trop court !

Donegal (1)

Donegal (3)

Donegal (4)

Donegal (6)