La fatigue et les orages aidant, la semaine dans le Val d'Orcia s'est écoulée au dolce rythme italien. Cette région est superbe, elle n'est pas classée au patrimoine mondial de l'Unesco pour des prunes ! On est dans la carte postale de la Toscane, version sèche, jaune, sauvage, ponctuée ici et là de cyprès. Solitaire. Les routes blanches, tortueuses, au milieu des champs. Les jolis petits villages perchés sur leurs éperons, et leurs beaux restes médiévaux.

Nous avons passé la semaine dans les jolies chambres d'hôtes perchées http://www.santamariapienza.it/

Je n'étais pas emballée à l'idée de passer la semaine dans un B&B sans possibilité de faire la cuisine. Cherchant malgré tout une possibilité de prendre le petit déjeuner en commun avec les autres locataires et nos hôtes (comment rencontrer un peu les italiens sinon...) et Maura nous ayant expliqué que nous pouvions utiliser le barbecue et la grande table couverte à l'extérieur de la maison, nous avions malgré tout et fort heureusement opté pour cette solution. Maura laisse aussi en accès libre son potager : à nous les salades et les saucisses toscanes grillées, le pain sans sel toscan(étonnant, mais délicieux arrosé d'huile d'olive, de tomates fraîches, de mozza fiora di latte (miam, de la mozza de vache, mais rien à voir avec la G*lba*i du coin), du basilic frais, du sel et du poivre ! Charles a découvert à cette occasion le melon salé et olivé. En revanche, côté barbecue, entre averses et technique approximative de papa Titoubrun qui n'a bien voulu que je vienne à sa rescousse qu'après 1h d'acharnement (guide un jour, guide toujours), on ne réitérera pas l'expérience des vacances !

DSCN4755

DSCN4759

DSCN4685

DSCN4687

Samedi : Visite de l'Abbaye di Monte Oliveto Magggiore, une jolie halte, au chant des cigales avant d'aller jeter un oeil au Crete Senesi qui se prêteraient bien à la balade s'il ne faisait pas une chaleur de folie !

DSCN4327

DSCN4323

DSCN4306

On part ensuite en direction de notre gîte, en passant par le très joli village de Montisi. A une semaine près, on y voyait de superbes fêtes médiévales. Il n'y a plus que quelques vestiges dans les rues, mais l'ambiance est vraiment agréable ici, un de mes endroits préférés de la semaine, mais cela tient sans doute à une heure de la journée, à une disposition particulière... bref un petit moment inopiné de grâce ;-)

DSCN4338DSCN4342DSCN4345DSCN4346DSCN4350

A l'arrivée, il fait encore beau et très chaud. Le poggiore de Maura est abrité par le village perché et fortifié de Montichiello. Un petit orage s'annonce, on décide tout de même de dîner dehors... et ce sont des trombes d'eau et un orage titanesque de plus d'une heure qui s'abatte sur nous ... on ne peut même plus traverser les 3 mètres qui nous séparent de nos chambres : les éclairs zèbrent le jardin et la foudre tombe sans prévenir pas bien loin de nous... on profite d'une petite accalmie après avoir fini tout de même par avoir un peu la trouille pour traverser les rigoles d'eau et en découvrir dans nos chambres... gloups ! l'orage s'arrête à 22.30... et la semaien s'annonce météorologiquement compliquée !

Dimanche : visite de la très belle abbaye Sant'Antimo, datée du Carolingien. Nous en profitons pour aller à la messe -en grégorien et avec le credo chanté de mon enfance.

DSCN4366

DSCN4370

DSCN4377

On part ensuite à Montalcino, gros coup de coeur des villages célèbres du Val d'Orcia. Petit village escarpé, des marches et des jolies sentes à n'en plus finir, des petits restaurants tous plus apétissants les uns que les autres, tout respire la douceur de vivre ici. Il y a du monde, de l'activité, mais peut être parce que c'est dimanche, c'est plus vivifiant qu'autre chose. On déjeunera dans une délicieuse petite osteria vraiment très miam et on passe tout l'après  midi à se balader ici, à profiter des vues, des pierres, des drapeaux des contrada...

DSCN4385DSCN4386DSCN4390DSCN4396DSCN4400Oui, Louise, rassure toi : il y a des lasagnes !

DSCN4402

DSCN4405

En fin d'après midi tout de même, on se décide pour passer à San Quirico d'Orcia, que l'on traversa au pas de course pour cause d'orage imminent... dommage, cela avait l'air tout aussi joli que Montalcino !(en revanche, je ne sais vraiment plus quelles photos appartiennent à quelle ville, et c'est bien triste, on ne me reprendra pas deux fois à ne pas passer mes heures de voiture à noter les impressions du voyage !)

DSCN4414

DSCN4418

DSCN4427